PanierPanier
Quelles fournitures utiliser pour coudre sa lingerie ?

Quelles fournitures utiliser pour coudre sa lingerie ?

Tu souhaites te lancer dans la couture de ta propre lingerie ou maillot de bain ?

Tu as un doute concernant les les fournitures à utiliser ?

Nous allons te détailler les 5 types de fournitures que tu pourrais rencontrer, afin de déterminer ce dont tu vas avoir besoin pour réaliser tes modèles.

Tu es prête ? C’est parti !

  1. Les élastiques
  2. Les bretelles
  3. Les fermetures
  4. Les armatures
  5. Les fantaisies

1. Les élastiques

Les élastiques lingerie

élastique plat lingerie rose →élastique picot lingerie noir →

Ils sont composés d’une face tissée qui sera positionnée sur le tissu.

Et de l’autre côté se trouve une face grattée/pelucheuse (toute douce !) qui sera positionnée côté peau.

Leur aspect peut être plat à bords droits ou plus fantaisie, avec des picots.

Pour les culottes, on utilise des élastiques de 7mm de large, 10 mm maximum, pour ne pas que l’élastique soit trop fort et ne fasse de marques sur les cuisses.

Pour les soutien-gorges, selon les tailles on utilise une largeur de 10 mm jusqu’à 13 mm pour assurer un bon maintien au porter.

Les élastiques pré-pliés (ou “bord-à-cheval”)

élastique pré-plié lingerie beige →

Ils sont faits pour être cousus pliés en deux, comme du biais. Il existe différentes largeurs : 10, 15 ou 20 mm fini (une fois plié en deux). Ils sont très intéressants si l’on veut donner un style sportswear au modèle.

Ce type d’élastique se coud au bord du tissu, il faut donc penser à enlever la valeur de couture prévue dans le patron avant de le coudre.

Les élastiques maillot de bain

élastique maillot de bain caoutchouc →

Ils sont en général en caoutchouc, on l’appelle parfois de la “gomme”.

Ils sont proposés en noir et blanc, car comme ils seront cousus à l’intérieur du tissu, ils ne seront pas visibles une fois le maillot fini 🙂

Si tu ne trouve pas d’élastique caoutchouc, pas d’inquiétude, les élastiques indémaillables, type “Elamaille” que tu trouves partout en mercerie conviennent aussi pour faire un maillot !

Les élastiques anti-glisse

élastique anti-glisse lingerie nude →

On les retrouve en lingerie et en maillot de bain, ils sont très pratiques pour les soutien-gorges sans bretelles et les culottes taille haute.

Ils ont une bande de silicone posée à chaud sur l’élastique qui permet de réduire le glissement contre la peau.

Attention cependant, certaines d’entre-nous ont des peaux plus sensibles, qui ne supportent pas toujours le silicone (allergie, brûlures..)

Les élastiques larges ou ceintures

élastique large lingerie blanc →

Ils peuvent remplacer les élastiques lingerie à la taille des culottes ou en bas de la basque des soutien-gorges pour donner un style sportswear.

On les utilise aussi à la taille des boxer homme pour un maintien fort à modéré.

Les laminettes pour décolletés

élastique fin lingerie laminette →

Ce sont des élastiques plats et très fins qui mesurent environ 4 mm de large.

Leur utilisation se fait au niveau du décolleté des dentelles, pour que les festons ne se détendent pas.


2. Les bretelles

Les élastiques bretelles élastiques

élastique bretelle lingerie rose →

On trouve les élastiques bretelle en différentes largeurs selon les tailles et le besoin de maintien :

  • Largeur entre 10 et 12 mm pour les tailles XS, S et M.

  • Largeur entre 15 et 19 mm pour les tailles L et XL.

  • Largeur entre 20 et 25 mm pour la taille 2XL.

Les anneaux

anneaux lingerie soutien-gorge argent →

Les anneaux correspondent aux boucles en métal que l’on trouve sur les soutien-gorges. Ces anneaux sont recouverts d’un film plastique (pour éviter la rouille aux lavages).

Pour choisir les bons anneaux en fonction des bretelles, il faut vérifier la dimension du diamètre intérieur. Si l’anneau est trop petit, la bretelle va se replier sur elle-même.

Et à l’inverse, si l’anneau est trop grand, il risque de ne pas être stable, de “vriller” et rentrer dans la peau au porter.

Les réglettes

réglettes lingerie soutien-gorge argent →

Les réglettes permettent de faire glisser la bretelle sur elle-même et d’en régler la longueur.

Comme pour les anneaux, il faut vérifier largeur intérieure d’après la largeur de bretelle. Si le réglet est trop étroit, il ne glissera pas sur la bretelle. Et à l’inverse, s’il est trop large, il dépassera de la bretelle, créant un vide entre le réglet et la bretelle.

⭐ Petite astuce ⭐ Pour savoir comment fabriquer une bretelle réglable, nous avons écrit un article à ce sujet ici.


3. Les fermetures

Les agrafages

agrafage lingerie soutien-gorge rose →

Les agrafage sont composés de deux éléments : les “portes” et les “crochets”.

Ils existent en différentes largeurs : 19, 30, 38 et 57 mm selon les tailles et le maintien nécessaire.

⭐ Petite astuce ⭐ Pour savoir comment poser les agrafages, nous avons écrit un article à ce sujet

Les fermetures clipsées

clips maillot de bain noir →

Ces fournitures sont principalement utilisées pour les maillots de bain, mais peuvent être également utiles en lingerie.

Elles sont pratiques à coudre et se trouvent facilement en merceries.

⭐ Petite astuce ⭐ Pour savoir comment poser les fermetures clipées, nous avons écrit un article à ce sujet

Les bandes pressions

ruban bande pression body lingerie →

Elles sont utilisées à l’entre-jambe des body, on les trouve en vente au mètre dans les merceries.

Comme pour les boutons pression, elles sont composées d’une face mâle et d’une face femelle pour sécuriser la fermeture.


4. Les armatures

Les armatures

armatures lingerie soutien-gorge →

Les armatures se déclinent en multitudes de formes selon l’effet souhaité :

Il existe des armatures très courte sur le devant pour un décolleté plongeant; d'autres sont aussi hautes devant que sur le côté pour un effet corbeille.

Les armatures sont déclinées par tailles de bonnet B :

Par exemple, une armature 90B correspond à une taille 90. Et une armature 95C (équivalent au 100B) correspond à une taille 100, et ainsi de suite.

Le sanglage ou cache-armature

cache-armature soutien-gorge rose  →

Le sanglage ou cache-armature (ou encore "wire case" en anglais), est un tube tissé dans une matière douce que l’on vient coudre sur les soutiens-gorge pour avoir une finition propre, ou insérer une armature.

Le sanglage est assez épais et rigide pour éviter que l’armature viennent percer le tissu après les lavages.


5. Les fantaisies

Les noeuds

noeuds lingerie soutien-gorge culotte →

Ah, on adooore les noeuds 🎀, c'est la touche finale à ton modèle !

Pour les réaliser, tu peux utiliser du ruban, un petit galon dentelle, des chutes de tissus… Bref, tout ce qui te passe sous la main et qui te plaît.

Pour t’inspirer, il existe différents tutoriels Youtube ou Pinterest, sur les façons d'en réaliser.

Les boutons, pampilles et breloques

pampille lingerie finitions →

Plusieurs alternatives pour varier des noeuds !

D'ailleurs, si toi aussi tu as une boîte remplies de petits boutons récupérés depuis des années, c’est peut-être l’occasion de les utiliser ! 😉

Et voilà !

Pour continuer ta lecture, nous t’invitons à parcourir l’article De quel matériel as tu besoin pour réaliser ta lingerie ?

Si tu souhaites en savoir d'avantage sur comment coudre un agrafage ou une bretelle réglable, nous avons concocté une série d'articles Astuces couture par ici

Si tu as des questions ou si tu souhaites partager tes astuces, n’hésite pas à nous contacter par mail :

[email protected]

Les liens et photos de sites internet marchands présents dans cet article ne sont pas sponsorisés, ils sont présentés à titre d’information

📷 Suis-nous !